365 jours pour changer ma vie...saison 1

18 janvier 2017

Episode 5

Le mercredi est mon jour préféré, et de loin!!

D'abord parce que je travaille seulement le matin et ensuite parce que fais le ménage dans une maison absolument fantastique et les propiétaires le sont aussi.

Il y a deux chiens trop supers, je les adore ils sont gentils et adorables. Rien que pour cela c'est un endroit génial!

Les propriétaires sont des personnes cultivées avec un savoir vivre hors du commun et un respect pour moi qui me fait me sentir une vraie personne et pas une boniche.

Le salaire est toujours payé en temps et en heure, il y a toujours une note précise et gentille et ça croyez moi c'est une denrée rare.

Je n'ai donc rien de particulier à dire sur cette journée, rien de négatif en tous cas. Je fais le ménage avec mon coeur dans cette maison, j'ai toujours envie que ça soit parfait pour ne pas les décevoir car je les aime bien, eux et leurs chiens.

Bises

 

Posté par picpuce de lit à 18:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Episode 4

Alors aujourd'hui est la pire journée de la semaine, celle ou je sais que je vais avoir une tonne de linge à repasser, tout froissé...Rappelez-vous les 1,20m de linge c'est ici.

Il faut d'abord que je vous raconte un truc sur les clients de ce jour de la semaine...

Donc j'étais en congé la semaine dernière et comme d'habitude je le note toujours plusieures semaines à l'avance dans le carnet de liaison afin de prévenir les clients... J'avais visualiser que la dame ne lirait pas le carnet car elle se fiche pas mal de ce que je lui dit, elle se fiche pas mal de moi tout court d'ailleurs!

Bref, j'avais visualiser et ressenti cela et devinez quoi? Pendant ma semaine de congé elle m'a appelé pour me demander pourquoi je ne venais pas!!!!

Je n'ai pas répondu mais seulement écouter son message, et le soir à 23 heures elle remet ça par texto: "Où êtes-vous? Pourquoi n'êtes vous pas venue ce matin???"

J'ai répondu qu'elle lise le carnet et que je l'avais prévenue par deux fois depuis des semaines. Aucune excuses de sa part naturellement elle est au dessus de ça voyons.

 

Cette parenthèse fermée je reviens sur mon arrivée dans cette maison, la maison du repassage monstrueux...

Je sonne et comme d'hab le gamin m'ouvre la porte sans me saluer, ben quoi normal non? Je suis la boniche et pourquoi me saluer?

Le mari marmonne un "bonjour" entre ses dents et me demande si mes congés s'étaient bien passés?

A une époque pas très lointaine je lui aurait dit: "Très bien je vous remercie Monsieur..." Mais là, vas te faire voir je lui balance un "Ah vous avez lu le carnet en fin de comptes..."

Ensuite je monte pour m'installer au repassage... Comme je le craignais j'avais le linge des deux dernières semaines entassé, écrasé, poussé dans le panier ( c''est un panier tubulaire qui sert en principe au linge sâle...) Une horreur et une hauteur jamais atteinte !!!

Elle n'avait même pas pris la peine de repasser la semaine où j'étais en vacances, donc le linge du fond était là depuis 2 semaines, imaginez-vous la cata!!!

Et bien sûre, au fond c'était des chemisier en crêpe, en synthétique... Des trucs qui ne peuvent pas être chauffés.

Je commence à déplier la table à repasser et le mari monte et me donnant les instructions de sa femme, comme d'habitude: Marianne à dit qu'après le repassage vous devez faire les deux salles de bains.

D'ordinaire j'acquiesse d'un "Oui Monsieur..." mais là vas te faire voir!!! Je réponds sèchement "Non, vous avez vu la dose de repassage??? J'en ai pour un bon bout de temps, les trois heures c'est certain, non mais comment faites vous pour en avoir autant et dans cet état??

Je visualise et ressens ma réussite et donc je n'ai plus à subir ça, ça suffit, j'ai désormais la force et la détermination de dire ce que je pense.

Je dois les garder car j'ai besoin de ce salaire mais ils ont finis de me prendre pour une boniche, une esclave... Allez vous faire voir!

Bises

 

 

Posté par picpuce de lit à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Episode 3

Salut,

J'ai repris le boulot avec une extinction de voix (voir post précédent) mais ça allait.

Depuis que j'ai décidé de visualiser ma réussite, je me sens mieux, comme si j'étais vraiment dans cette situation. Je ressens le bonheur de travailler de la maison avec une tasse de thé à côté de l'ordi, je suis dans mon nouveau siège de bureau que j'ai acheté chez IKEA il est confortable et j'ai plaisir à y être.

Bref cette journée m'a parue moins terrible du coup car je me suis dit toute la journée que je faisais le ménage comme ça, pour m'occuper et qu'après je retournais à l'écriture et au dessin.. Et figurez-vous que ça fonctionne car les clients étaient présents pendant que je nettoyais leur maison et que cela ne m'a aucunement affectée comme c'est le cas d'habitude!

J'ai fait ma journée tranquille, pourtant deux grosses maisons mais ça allait.

Cette journée était vraiment plus agréable que les "anciennes" avant que je ne décide de ressentir ma réussite...

Bises

Posté par picpuce de lit à 18:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

After Hollidays...

Bon, j'étais en congé la semaine dernière ... et j'ai bien profité de cette semaine avec une bonne bronchite bien corsée!!

D'où mon absence ces derniers temps. Le positif dans l'histoire c'est que j'ai pris le temps de penser à ce que je voulais vraiment, et comment j'allais le réaliser. Bien entendu c'était un peu brumeux car ma sphère nez-gorge-oreilles et poumons était bien altérée mais j'ai tout de même réussi à en sortir quelque chose de pas mal du tout...

Depuis quelques mois je fais le "Miracle Morning" enfin pas tous les jours car avec le boulot je ne tiens pas de 5h du matin au soir avec toutes les heures de ménage par jour, il faut que je fasse attention tout de même.

De fil en aiguille j'ai lu tout un tas de bouquins sur la loi d'attraction et j'ai décidé de l'appliquer sur moi, ou plutôt de vérifier si elle pouvait m'aider...

j'ai donc commencer à visualiser, à ressentir mon but: écrire et dessiner. Ecrire un livre sur mon changement de vie et l'illustrer avec mes propres créations.

Au fil des jours je vous tiendrai au courant de mes évolutions...

bien à vous.

Picpuce

Posté par picpuce de lit à 18:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 janvier 2017

Episode 2/365

Il a bien neigé hier soir et ce matin les routes sont glissantes. Aujourd'hui est le pire jour de la semaine pour moi car je sais à l'avance qu'il me faudra prendre sur moi pour ne pas partir en voyant le désastre!

Je sonne car pas question pour ces clients de me donner la clé de leur maison, c'est à moi à arriver avant qu'ils ne partent au boulot sinon et bien je reste dehors et je perds mes heures.

Donc, je sonne: Bonjour! Parfois j'obtiens une réponse et parfois non.. le gamin me regarde comme si il me voyait pour la première fois alors que cela fait 2 ans qu'il m'ouvre cette porte.

J'enlève mes chaussures pour mettre mes claquettes, pose ma veste et mes clés et je vais à l'étage pour effectuer le repassage... Le repassage parlons-en:

Imaginez-vous un panier à linge standard posé par terre, jusque là rien d'anormal sauf que la quantité de linge est hallucinante  chaque semaine: La pile de linge, froissée au possible grimpe jusqu'au niveau des interrupteurs!!! 1,20 m de linge!! Froissé, en boule et bien écrasé... Voilà ce qui m'attend chaque semaine, parfois bien plus d'ailleurs. 

Mais comment un couple avec un enfant peut-il avoir une telle quantité de lessive???? 

Je pense qu'ils portent une fois un vêtement et ensuite il prend la direction du panier de linge sâle, une fois une veste, hop au sâle, une fois un pull, hop le sâle... Pareil pour les vestes, ils doivent en changer tous les jours également, c'est dingue!

Je commence par le haut de la pile, les vêtements sont tellement froissés qu'ils sont carrément "emboîtés" les uns dans les autres, il faudrait presque tout réhumidifier... 

Les chemises du mari ne sont que des boules, les manches ne font même pas 2 cm de large tellement elles sont froissées, la cata! Au fur et à mesure je tombe sur des blouses en crêpe, en synthétique, tissus que l'on ne peut évidement pas chauffer trop fort voire pas du tout et donc je suis obligée de placer un torchon entre le fer et le vêtement ce qui rend l'opération plus difficile encore... 

Je commence à en avoir marre, je vois le temps qui passe et je ne suis même pas à un quart de cette foutue pile. Je n'ai que 3 heures et si j'ai le temps m'a t-on dit, je dois aussi passer l'aspirateur. Je n'avance pas tout est trop froissé c'est une vraie catastrophe...comme chaque semaine, je prends sur moi pour tenir et ne pas partir de cet endroit maudit. 

Au bout de 3h je termine mais ce n'est pas impeccable c'est impossible, j'en suis malade!

Pas le temps de passer l'aspirateur. Je suis assez maniaque et je ne supporte pas quand je n'ai pas le temps de faire ce qui m'a été demandé, et les clients l'ont bien capté car ils me demandent toujours plus encore et encore avec la même durée. 

Voilà ce qu'il arrive quand on est toujours à fond et que l'on veut rester honnête et faire tout le plus vite et le mieux possible, les gens en profitent un max.

Je descends et m'aperçois que mon chèque du mois de décembre n'est pas là, ils ont "oubliés"... Encore! Non mais moi est-ce que j'ai déjà oublié de nettoyer quelque chose? NON JAMAIS!!!! Et toutes les fois où ils "oublient" de me délarer au CESU, je voudrais bien voir si moi j'oubliais de faire quelque chose j'aurais une remarque sans attendre...

Les gens pensent que je fais du ménage pour me passer le temps? Que je n'ai pas besoin de cet argent? Ils me paient quand bon leurs semble... GRRRR

Je pars de cette baraque en claquant la porte, après avoir vérifié 2 fois que je n'y ai rien oublié, car vu que je n'ai pas la clé ça serait un problème.

Je râle, je peste contre moi même d'avoir accepter de travailler chez eux, de toujours fermer ma bouche... Je me dis que je vais arrêter d'y aller que cette fois c'est trop je ne peux plus. Mais j'ai besoin de ces heures là, je ne peux pas me permettre de m'en passer.

Ma rage qu'on me prenne tout le temps pour la boniche (ce que je suis en fait ok mais bon...) me fait encore réaliser que je dois trouver un autre travail, reprendre mes projets artstiques et les mener à bien.

Oui je le sais, je le sens je dois le faire...

Posté par picpuce de lit à 18:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Episode 1/365

Premier jour de l'année 2017, l'année de ma nouvelle vie, je n'ai que cette année pour changer de travail... Et de toute façon il le faut car le ménage je n'en peux plus, je pense que c'est devenu une question de vie ou de folie.

 

Hier soir, la cliente m'a envoyé un sms pour me demander de venir plus tard que 8h car ils étaient tous à la maison et ne tenaient pas à se lever tôt pour ma venue. Si il y a bien une chose que je déteste et qui me met mal à l'aise c'est quand les clients sont là, et toute la famille en plus!! Sans vraiment avoir le choix, si ce n'est celui de refuser et de perdre mes heures qui auraient toutes les chances d'être annulées, j'accepte de venir pour 10h.

La boule au ventre je monte dans ma voiture en pensant que je vais être humiliée de faire le ménage devant tous ces gens. 

J'entre et présente mes meilleurs voeux à la famille. Sur la table il y a le carnet et sans vraiment de surprise, rien qui ressemble à un présent pour moi en guise d'étrennes de Noël, rien de rien mis à part le chèque du salaire de décembre d'un montant de 92,60 euros. Déjà que c'était un petit mois à cause des fêtes et des annulations, ils n'auraient même pas arrondi à 100 euros.

Dans ces moments là je me demande ce qui passe par la tête des gens à ne rien me laisser en présent de fin d'année?

Ils donnent au facteur, aux pompiers... laisser une enveloppe à la femme de ménage est de coutume il me semble. sans vouloir juger ils ont tous deux une belle situation, je suis là depuis des années et ils sont contents de mes services alors pourquoi?

Sur 7 clients, tous fortunés seul 1 m'a laissé une eveloppe avec 100 euros et une jolie carte pour me remercier de mes bons services.

Les 6 autres n'ont même pas pris la peine de m'offrir une boîte de chocolats, ni de me laisser un mot pour la fin de l'année.

J'ai un sentiment de ne pas exister, de n'être rien pour eux, que tous les efforts que je fais durant l'année, le mal que je me donne pour rendre leur maison propre et agréable ne représentent rien pour eux, je n'existe pas... Les douleurs au dos, les tendinites, lumbagos... tout cela ne compte pas pour eux. Je me demande si ils réalisent le travail que j'effectue chez eux?

Bref, je me mets au boulot en maudissant devoir être à genoux et nettoyer les wc devant eux...

Allez, je vais changer de vie, c'est sûre!

 

Posté par picpuce de lit à 18:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]